Erreur de chronologie par le ragoteur anonyme des Compagnons de La Rocque

Posted on 26 juin 2016 par

3


— et aussi crevure harceleuse

qui tirent les ficelles

Une erreur volontaire, c’est la base de la fabrication de tout ragot.

Le directeur de conscience de La Rocque et de la NPC (Nouvelle Phalange Souchienne) monte sur l’estrade au meeting des Compagnons de La Rocque :

« Chacun a pu constater qu’avant de connaitre l’identité de BL, il n’avait jamais fait mention de l’aïeul militaire et politicien -et résistant comme vous le rappelez-, cette focalisation relève donc très évidemment du seul objectif de harcèlement. »

Écrit par : nolats 20h05 – vendredi 24 juin 2016

Faux, Joanny Albrecht alias le contrariant a « fait mention de l’aïeul militaire et politicien » simplement à partir du moment où Bruno de La Rocque

le 25/07/2012
a insulté un juif dénaturalisé par le régime de Vichy, pour rappeler que la dénaturalisation des métèques dont a "bénéficié" son père était dans le programme du P.S.F. présidé par le colonel François de La Rocque (ainsi que la devise Travail-Famille-Patrie),

et le 2/05/2013,
a fait l’éloge du colonel François de La Rocque,
ce que BdLR a rappelé et conforté sur son blog le 10/03/2014 en faisant connaître son lien de parenté avec celui-ci.

 
 
Double erreur même, car avant les différentes attaques de Bruno de La Rocque contre Joanny Albrecht et sa famille, JA a toujours été très discret sur lui-même et sa famille, et ce n’est qu’après les ignominieuses attaques de BdLR que JA a commencé à rendre public certains faits concernant sa famille. — quant à sa formation également raillées par Bruno de La Rocque et ses sbires, JA n’en avait jamais fait état, simple observation anecdotique sur Pépère Lixe comme l’appelait le Vénéré après avoir révélé l’identité et le cursus de Joanny Albrecht —

a) la véritable identité de Caquedrole est connue du contrariant JA depuis presque le début de son arrivée dans la nobserverie, alors que la guerre de la feue pendant laquelle s’était nouées les coalitions de meute était terminée. Et contrairement à la rumeur, JA n’a jamais révélé d’identités que celles qui étaient publiquement affichées. Bruno de La Rocque lui-même ainsi que ses barbouzes n’ont pas eu le même tact vis-à-vis de j.michel.

b) le contrariant JA alias j.michel a commencé à parler des idées anti-métèques communes à François de La Rocque et à Philippe Pétain à partir du moment où Bruno de La Rocque s’est attaqué en l’insultant à un juif résistant qui avait été dénaturalisé par le régime de Vichy (dont la devise était celle du P.S.F. de La Rocque). La dénaturalisation des métèques était en effet au programme du PSF du colonel François de La Rocque, défendu comme « non fasciste » par Bruno de La Rocque.

La dernière polémique sur la dénaturalisation des binationaux a bien sûr fait mettre en avant cette histoire obscure et mal connue de La France. Alors que Monsieur Bruno de La Rocque veuille cacher la face anti-métèques du P.S.F. et de son Président, quoi de plus normal. Mais qu’il utilise pour cela les méthodes d’intimidations et de menaces qu’utilisaient les ligues fascistes françaises ou la SA allemande, je soussigné Joanny Albrecht qualifie ces agissements de fascisants.

 
 
 

Publicités